Tapis de prière : un voyage à travers les traditions islamiques

En islam, la prière représente l’un des 5 devoirs qu’un musulman doit accomplir. Celle-ci occupe une place importante dans la religion et elle constitue le premier acte sur lequel le musulman sera jugé. Afin de prier dans les meilleures conditions, les musulmans utilisent des tapis qui se décline en plusieurs matériaux. C’est un accessoire d’une grande valeur qui fait partie de la vie quotidienne des musulmans. Telle est la signification du tapis de prière dans l'islam. Découvrez dans cet article les divers styles de tapis, leur utilisation et l’effet symbolique et spirituel de ce tapis de prière dans le quotidien de ces croyants.

Les divers modèles des tapis de prières

Généralement, les tapis de prière ont une forme rectangulaire. La longueur du tapis étant souvent égale au double de sa largeur. Selon les méthodes de fabrication, les tapis de prière se distinguent par des finitions ou des franges qui indiquent le sens du tapis de manière intuitive. La laine et le coton sont les matériaux traditionnellement utilisés pour la conception du tapis. Il existe des modèles de tapis de prière avec des motifs et designs symboliques. Les dessins peuvent se présenter sous différentes formes. Ceux-ci pourraient être des motifs de Mihrab d’une mosquée, une mosquée entière, ou des dessins divers. 

A lire également : Astuces pour améliorer la gestion du temps au travail

Le tapis revêt une dimension symbolique et pratique importante dans l'accomplissement des cinq prières quotidiennes ou salat. Ainsi, voici comment les musulmans l’utilisent pendant la prière :

  • Le musulman se tient debout face à la Mecque en assurant que les pieds soient dirigés vers la Mecque, et le visage soit tourné vers la qibla, la direction de la Kaaba, le sanctuaire sacré de la Mecque ;
  • Durant la prière, le musulman adopte plusieurs postures comme la station debout, l'inclinaison, la prosternation et la position assise. Chaque posture est effectuée à un endroit spécifique sur le tapis de prière ;
  • Prosternation sur le mihrab : il s’agit d’un motif ou une niche sur le tapis de prière qui indique la direction de la Mecque. C'est à cet endroit précis que le musulman pose son front lors de la prosternation ;
  • Le tapis de prière permet de délimiter un espace sacré et de favoriser la concentration du musulman lors de la prière. Les motifs et les décorations du tapis peuvent également contribuer à l'intériorisation et à la méditation.

L’impact symbolique et spirituel du tapis dans la vie quotidienne des musulmans

D’après une parole attribuée au Prophète Mohammed, à condition que le lieu soit propre et propice au recueillement, un musulman peut accomplir sa prière n’importe où sur Terre, car il a prononcé que la Terre entière est un lieu de prière. Celle-ci est le deuxième des cinq piliers de l’islam, les quatre autres sont : 

Lire également : Où se trouve la pharmacie de garde la plus proche ?

  • La profession de foi ;
  • Le jeûne ;
  • L’aumône ;
  • Le pèlerinage à La Mecque. 

Il s’agit donc d’un acte de foi auquel doit se conformer tout musulman. Selon un autre hadith, le jour du Jugement dernier, la prière est la première œuvre de sa vie dont il sera demandé des comptes au fidèle. C’est pourquoi le tapis de prière est devenue un symbole spirituel qui occupe une grande partie de la vie quotidienne des musulmans.

Aussi, la prière musulmane ou la salaat, qui doit être renouvelée cinq fois par jour, est un moment sacré durant lequel le croyant se détourne de ses activités mondaines pour vraiment se concentrer sur Allah et lui consacrer son adoration. La prière, qui vise à consolider la foi, obéit à des règles précises, codifiées par le droit musulman. Le croyant est tenu de se présenter devant Dieu avec un cœur sincère vibrant de dévotion. Il se prépare à cet acte à travers le rituel des ablutions par lequel il purifie son corps. Et, pour purifier son cœur, il énonce une formule qui exprime son intention d’accomplir sa prière au nom d’Allah et des recommandations de son Prophète Mohammed. En effet, la prière est un processus spirituel qui demande une discipline du corps. S’agissant à la fois d’un acte d’humilité et d’un acte de soumission à la volonté divine, ce rituel qui se fait quotidiennement ne doit pas répondre à l’improvisation ni s’effectuer distraitement.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés